15.10.2019, 17:02

Décès de Jean-Marc Weber, ancien inspecteur cantonal neuchâtelois de la faune

chargement
Jean-Marc Weber, chasseur et biologiste.

Disparition Quelques jours après son prédécesseur Arthur Fiechter, l’ancien inspecteur neuchâtelois de la faune, Jean-Marc Weber, est décédé. Il avait occupé ce poste entre 2011 et 2015.

Les deux anciens inspecteurs cantonaux de la faune sont décédés à quelques jours d’écart. Jean-Marc Weber vient de nous quitter dans sa 62e année, victime d’une longue maladie, après son prédécesseur Arthur Fiechter, en fonction entre 1987 et 2011, mort la semaine dernière,

A lire aussi: L’ancien inspecteur neuchâtelois de la faune Arthur Fiechter est décédé

Jean-Marc Weber était surtout connu en Suisse comme «Monsieur Loup», en particulier dans le grand public. Durant plus de dix ans, entre 1999 et 2011, il était en effet responsable du Projet Loup Suisse pour le Kora, le bureau chargé de la gestion et de la conservation des carnivores en Suisse. Avant de s’occuper du loup, il travaillait déjà pour le Kora comme médiateur au sein du Projet Lynx.

Né en 1958, Jean-Marc Weber était d’origine jurassienne. Il a fait des études de biologie à l’Université de Neuchâtel (Unine), option sciences naturelles, qu’il a conclues par un doctorat en sciences. A l’issue d’une formation post-grade d’une année en Ecosse, il a été nommé chef de travaux à l’Institut de zoologie de l’Unine.

Lynx, loups et loutres

En 1996, il a rejoint l’association Kora, qui planifie et mène des projets de recherche en lien avec l’écologie des grands carnivores et de leur coexistence avec les activités humaines. Outre le loup et le lynx, Jean-Marc Weber s’était aussi intéressé à la loutre et à son habitat durant son séjour en Ecosse. Il a ainsi géré plusieurs mandats sur l’évaluation de la qualité écologique des cours d’eau.

Dans le cadre du Projet Loup Suisse, il avait été amené à collaborer étroitement avec les services de la faune de la Confédération et des cantons. Détenteur d’un permis de chasse neuchâtelois depuis 1995, il avait également de nombreux contacts avec le monde agricole et les organisations de protection de la nature.

En décembre 2015, le Conseil d’Etat annonçait la nomination de son successeur, Christophe Noël, comme nouvel inspecteur cantonal de la faune.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...




Top