08.09.2017, 00:01  

Chris Froome reprend ses distances

Abonnés
chargement
Chris Froome n’a aucune intention de se départir de son maillot rouge.

 08.09.2017, 00:01   Chris Froome reprend ses distances

Par ats

CYCLISME - Le Britannique a renforcé son statut de leader sur la Vuelta par rapport à Nibali.

Chris Froome a repris ses distances sur la Vuelta. Le Britannique, mal en point la veille, a distancé son dauphin Vincenzo Nibali sur la 18e étape, remportée par le Belge Sander Armée.

Chris Froome a attaqué dans l’ultime montée vers Santo Toribio de Liebana. Profitant des forts pourcentages de cette brève ascension, il a placé une accélération à...

Chris Froome a repris ses distances sur la Vuelta. Le Britannique, mal en point la veille, a distancé son dauphin Vincenzo Nibali sur la 18e étape, remportée par le Belge Sander Armée.

Chris Froome a attaqué dans l’ultime montée vers Santo Toribio de Liebana. Profitant des forts pourcentages de cette brève ascension, il a placé une accélération à 500 m de l’arrivée, à laquelle Vincenzo Nibali n’a pas pu répondre. L’Italien, qui avait récupéré 42’’ mercredi, en a reperdu 21’’ hier. Il pointe désormais à 1’16 au classement général, à trois jours de l’arrivée à Madrid.

Toujours aussi remuant, Alberto Contador a terminé juste devant Chris Froome. Pour la dernière course de sa carrière, l’Espagnol demeure cinquième au classement général, mais il a repris quatre secondes dans sa lutte pour le podium. La troisième place, actuellement occupée par Wilco Kelderman, n’est plus qu’à 1’17 devant lui.

Une première pour Sander

Arrivé avec plus de dix minutes d’avance sur les favoris pour le général, Sander Armée a fêté sa première victoire professionnelle. Plus tout jeune (31 ans), le coureur de l’équipe Lotto-Soudal a forcé la décision à 700 m de l’arrivée lorsqu’il lâché son dernier compagon d’échappée, Andrey Lutzenko. Meilleur grimpeur que le Kazakh, le Flamand s’est imposé avec 31’’ d’avance, et 46’’ sur l’Italien Giovanni Visconti.

Aujourd’hui, la 19e étape arrivera à Gijon et proposera un parcours de moyenne montage avec quatre ascensions. Le dernier col du jour, San Martin de Huerces, est placé à 10 km de la ligne. Il s’agit d’une courte montée, mais avec des pourcentages qui devraient permettre de nouvelles attaques.

La grande et dernière explication dans cette Vuelta 2017 reste toutefois programmée à samedi, avec l’ascension du terrible Angliru en clôture d’étape. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top