05.09.2017, 15:09  

Le centenaire du Red-Fish Neuchâtel en 10 points

Abonnés
chargement
Stefan Volery a participé à trois éditions des Jeux olympiques (ici en 1992 à Barcelone).

 05.09.2017, 15:09   Le centenaire du Red-Fish Neuchâtel en 10 points

NATATION - Fondé en 1917, le Red-Fish Neuchâtel rejoint cette année le cercle fermé des clubs centenaires. Daniel Gumy, son président, a accepté de plonger dans le passé pour sortir dix moments clés de ce siècle d'histoire.

On ne saurait compter les glorieux nageurs passés par ses piscines, ni les trophées qui garnissent sa vitrine. Mais pour ce qui est de dénombrer les bougies de son gâteau d’anniversaire, rien de plus simple: le Red-Fish Neuchâtel fête ses 100 ans cette année! 
Si un souper ouvert au public sera donné en son honneur ce vendredi soir dès 19h à la salle Cort’Agora  de Cortaillod, le président du club, Daniel...

On ne saurait compter les glorieux nageurs passés par ses piscines, ni les trophées qui garnissent sa vitrine. Mais pour ce qui est de dénombrer les bougies de son gâteau d’anniversaire, rien de plus simple: le Red-Fish Neuchâtel fête ses 100 ans cette année! 
Si un souper ouvert au public sera donné en son honneur ce vendredi soir dès 19h à la salle Cort’Agora  de Cortaillod, le président du club, Daniel Gumy, fidèle parmi les fidèles, a accepté de replonger dans le bassin des souvenirs pour dénicher les dix moments clés qui retracent un siècle d’histoire.

8 septembre 1917: fondation du Red-Fish Club

«Sept étudiants de l’Ecole supérieure de commerce de Neuchâtel (Monsieur Azod, André Coste, Tommy Jehlé, Jean Jenni, Edmond et Roland Prince, et Jean-Pierre Vassali), de véritables enragés du lac se consacrant matin et soir à la natation, se lancèrent dans l’aventure et formèrent le Red-Fish Club. Cette année-là, le club organisait déjà la traversée du lac, avec comme point d’arrivée le port de Neuchâtel.»

1920: premier titre national

«Trois ans après la création du club, le Neuchâtelois Jean Jenni, l’un de ses fondateurs, offrait son premier titre national au Red-Fish Club, dans la discipline du 100_m nage libre, en 1’12’28’’. De nos jours, les profs parcourent cette distance en 48 secondes et des poussières!» 

1922: la fusion

«En 1922, le Red-Fish Club et le Cercle des nageurs de Neuchâtel fusionnèrent, et accouchèrent du Red-Fish-Cercle des nageurs, Neuchâtel. Au fil du temps, le club prit finalement le nom de Red-Fish Neuchâtel.»

1933-1936: construction du premier Lido

«Entre ces deux dates fut construite la première piscine du Lido, qui appartenait au club et se trouvait pratiquement sur l’emplacement où nous sommes aujourd’hui (réd: les piscines du Nid-du-Crô). En pierre, elle fut bâtie par les seuls membres du club, sans apport extérieur! Ce fut ‘l’âge de la pierre’. Puis, vint ‘l’âge de la planche’, lorsque furent érigés les vestiaires qui servaient à la fois de cabine, de cantine et de local. Vers les années 1950, commença ‘l’âge de l’électricité’ avec l’électrification du site.» 

1952: inauguration du nouveau Lido

«En 1950, la nouvelle route des Falaises fit disparaître le Lido, car son tracé passait en plein dans la piscine! Sur le remblaiement s’est alors bâtie la seconde piscine du Lido, cette fois en béton, car l’ancienne fuyait de toute part. Les nouvelles installations furent officiellement inaugurées le 6 juillet 1952.»

La deuxième piscine du Lido a été construite sur un terrain gagné sur le lac après la construction de la route des Falaises. PHOTO SP

1955: l’équipe de water-polo en LNA

«Grâce à ces nouvelles infrastructures, le Red-Fish Neuchâtel continua de se développer. Jusque-là, ce n’était qu’un club de natation privé avec quelques nageurs. Les deux seuls sports pratiqués en ce temps étaient la natation et le water-polo. A noter que dès 1928, le club possédait déjà une section dames de water-polo!»

1984: première participation d’un membre du Red-Fish à des Jeux olympiques

«Stefan Volery a représenté la Suisse aux Jeux olympiques de Moscou. Il a ensuite participé aux JO de Séoul et de Barcelone. Nous pouvons réellement affirmer qu’il a été une locomotive pour le Red-Fish Neuchâtel.»

L'accréditation olympique de Stefan Volery pour les JO de Los Angeles en 1984.

1987: fin du Lido

«La piscine fut détruite une seconde fois, pour laisser passer l’autoroute A5! Berne s’engagea à la reconstruire, avant de retourner sa veste en proposant un dédommagement (réd: 1'200’000 francs) insuffisant pour tout reconstruire à l’identique. Le Red-Fish dut s’allier à la Ville de Neuchâtel pour bâtir les futures piscines du Nid-du-Crô.»

1990: inauguration des piscines du Nid-du-Crô

«C’est la fin d’une histoire et le début d’une nouvelle. Il faut savoir que le Red-Fish n’était pas seulement un club de natation, mais aussi celui des ‘petits baigneurs’ et ‘petits bronzeurs’. Mais avec ce changement, le côté club privé où les gens aimaient se retrouver disparut au profit de l’aspect sportif. Dans les discussions de départ concernant la construction des piscines du Nid-du-Crô, le Lido devait rester une partie privée, mais cela ne s’est pas fait. Cette année fut également celle de la création de notre section de natation synchronisée.»

Les actuelles piscines du Nid-du-Crô ont été inaugurées en 1990. ARCHIVES RICHARD LEUENBERGER

1997: Neuchâtel accueille les championnats de Suisse

«Alors président du Red-Fish, Stefan Volery fut à l’origine de l’organisation des championnats de Suisse. C’était la première fois que le canton de Neuchâtel les accueillait.» 

Stefan Volery, l’enfant du Red-Fish

Illustre nageur du Red-Fish Neuchâtel, dont il fut le président à deux reprises (de 1993 à 1997, puis de 2012 à 2015), Stefan Volery fait incontestablement partie des personnes qui ont contribué à donner au club ses lettres de noblesse.

Champion de Suisse pour la première fois en 1979 à Winterthour, médaillé de bronze sur 100 m nage libre aux championnats d’Europe à Sofia en 1985 et à Strasbourg en 1987, mais également cinquième aux Jeux olympiques de Séoul trois ans plus tard (sur 50 m nage libre), le Neuchâtelois a indéniablement renvoyé l’ascenseur au club qui le révéla. 

«Avec mon équipe, nous avons amené plus de professionnalisme, tant au niveau de l’organisation structurelle comme la comptabilité et l’administratif, qu’au niveau de la qualité des entraînements et de la formation.» Et le désormais coach mental et hypnopraticien de nuancer: «Avant, c’était davantage à la bonne franquette!» 

Si le Red-Fish a bénéficié de la renommée et de l’expérience du haut niveau de son nageur phare, Stefan Volery ne peut que s’émouvoir à l’approche du centenaire de son club: «Il m’a permis de devenir ce que je suis, de voyager et de représenter mon pays à l’échelle internationale.» 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top