12.09.2017, 00:01  

Le projet avance, l’après-tunnel s’ouvre

Abonnés
chargement
1/2  

 12.09.2017, 00:01   Le projet avance, l’après-tunnel s’ouvre

Par bernard schindler

GLÉRESSE - Les CFF informent et lancent un appel à la participation citoyenne.

Les CFF ont invité les Neuvevillois à s’informer de l’avancement du projet du futur tunnel de Gléresse, mardi dernier au nouveau collège des Collonges. Mais également à participer à la suite. Le tunnel, au stade de l’avant-projet, est déjà bien défini, mais le réaménagement des surfaces libérées reste ouvert et les CFF insistent sur la participation des citoyennes et...

Les CFF ont invité les Neuvevillois à s’informer de l’avancement du projet du futur tunnel de Gléresse, mardi dernier au nouveau collège des Collonges. Mais également à participer à la suite. Le tunnel, au stade de l’avant-projet, est déjà bien défini, mais le réaménagement des surfaces libérées reste ouvert et les CFF insistent sur la participation des citoyennes et citoyens.

Le transporteur ferroviaire fédéral a, semble-t-il, raison de taper sur le clou au vu de la participation relativement modeste du public local. Le maire de La Neuveville Roland Matti a salué les intervenants et les citoyens présents. Philippe Cornaz, ingénieur chef de projet aux CFF, a ouvert les feux.

Les archives puis l’actualité

Dynamique et le verbe haut, Philippe Cornaz sait qu’un tel projet ne naît pas du jour au lendemain, car il «commence toujours par fouiller les archives!» L’amorce date de 1970, alors que l’évidence est déjà là: le tronçon Gléresse-Douanne est le dernier à voie unique entre Amsterdam et Gênes. Les 2,13 km du futur tunnel doivent y remédier.

En 1990, Rail 2000 en parle, et en 2014, la votation populaire sur le financement et l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF) permet enfin de passer à l’acte. L’écheveau des multiples variantes a été démêlé pour aboutir à l’avant-projet actuel, un tunnel à deux voies entre Chavannes et Douanne. Il reste des détails en discussions, certes, mais les options sont prises.

Que faire?

Il n’est plus temps de rêver à un déplacement de la grande ligne au sud du lac. Le projet de tunnel va libérer 20 000 mètres carrés, l’équivalent de deux terrains de football, au bord du lac. Gléresse va faire un bond rétro historique au 19e siècle et retrouver sa symbiose avec le lac.

Mais que faire là où le rail disparaît? Une question basique, à laquelle les CFF et tous les partenaires publics veulent répondre en misant sur une participation citoyenne.

Accès facilité au lac

Aménagiste, André König a dressé les contours généraux. Les surfaces libérées seront à vocation d’utilité publique avec des zones vertes et un accès facilité au lac. Le tunnel sera mis en service en 2025 et le réaménagement commencera en 2026. Il reste un peu de temps pour une procédure complexe.

Beaucoup de questions

Et Philippe Cornaz de s’exclamer: «C’est fou ce que c’est difficile de faire un projet chez vous. Tout est protégé!» En effet, le paysage, les eaux souterraines, les murs de vigne, la faune, la flore, les rives du lac, le patrimoine bâti ou encore l’archéologie lacustre cumulent les contraintes.

Le public a posé beaucoup de questions, souvent liées à des détails du chantier. Les réponses ont été convaincantes, le projet est solide. Les rails seront sur un tapis amortisseur de vibrations, les travaux commenceront en 2020 après les vendanges, le carrefour de la route cantonale au portail ouest peut encore être amélioré, les bâtiments privés seront peu touchés, avec des compensations le cas échéant à Chavannes, la maison historique de Brunnmühli pourrait être déplacée.

Il reste un point en suspens: la variante de bus entre Douanne, Gléresse et La Neuveville, pour la desserte du village et du Vini-Funi (le funiculaire qui relie Gléresse et Prêles).

La cadence horaire sera améliorée sur la ligne, avec davantage de trains. Mais également une compensation de taille: les CFF exigeront des wagons plus silencieux aussi pour les trains de marchandise dès 2020. Questionnaire de participation sur www.seeland-biel-bienne.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top