14.09.2017, 00:01  

Le chœur Yaroslavl part à la redécouverte d’Arvo Pärt

Abonnés
chargement
1/2  

 14.09.2017, 00:01   Le chœur Yaroslavl part à la redécouverte d’Arvo Pärt

COLLÉGIALE - Ce week-end du Jeûne, le chœur Yaroslavl part sur les traces du compositeur Arvo Pärt.

Le chœur Yaroslavl ouvre la saison des Concerts à la Collégiale dimanche et lundi avec un programme dédié à Arvo Pärt.

Bâtisseur de ponts, le compositeur estonien de 82 ans a tissé une œuvre habitée d’un dialogue constant entre les traditions chrétiennes d’Orient et d’Occident. Orthodoxe, il n’en compose pas moins pour toutes les liturgies: luthérienne, catholique romaine, anglicane. Il n’hésite pas à intégrer dans ses pièces l’instrument de la discorde entre l’Orient et l’Occident,...

Le chœur Yaroslavl ouvre la saison des Concerts à la Collégiale dimanche et lundi avec un programme dédié à Arvo Pärt.

Bâtisseur de ponts, le compositeur estonien de 82 ans a tissé une œuvre habitée d’un dialogue constant entre les traditions chrétiennes d’Orient et d’Occident. Orthodoxe, il n’en compose pas moins pour toutes les liturgies: luthérienne, catholique romaine, anglicane. Il n’hésite pas à intégrer dans ses pièces l’instrument de la discorde entre l’Orient et l’Occident, l’orgue.

C’est donc avec Simon Peguiron à l’orgue et Yoël Cantori au violoncelle, que les chanteurs dirigés par Yan Greppin, présenteront un florilège, dont le saisissant De Profundis pour orgue et chœur d’hommes, renforcé par les solistes russes Fiodor Tarassov (basse) et Grigori Jejel (contre-ténor). Quant à la pièce «Da Pacem Domine», composée en mémoire des attentats d’Espagne de 2004, elle sera chantée en commémoration à ceux d’août 2017. 

Neuchâtel, Collégiale, dimanche et lundi à 17h. Egalement le 16 septembre à 20h, Eglise Sainte-Thérèse, à Genève.

 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top