13.09.2017, 08:00  

Steeve et Fanny Lambrigger tombés amoureux en dansant

Abonnés
chargement
Steeve et Fanny sur le plateau de l'émission "Alors on danse?", Genève studio 4.

 13.09.2017, 08:00   Steeve et Fanny Lambrigger tombés amoureux en dansant

Télévision - Les spectateurs verront samedi Steeve et Fanny Lambrigger dans l'émission «Alors on danse» sur RTS 1.

«Nos corps s’épousent parfaitement, sans consigne, sans que mot ne se dise, sans convenir d’aucune chorégraphie. Naturellement. Spontanément. C’est fou!» 

Les Chaux-de-Fonniers Fanny et Steeve Lambrigger marient leurs pas de mambo, arriba et abajo instinctivement.

Intense complicité

Devant leur petit écran, samedi dès 20h40, en regardant «Alors on danse», les téléspectateurs remarqueront cette intense complicité.

Depuis le 2 septembre, l’émission met en scène des Romands passionnés de danse, toutes disciplines confondues....

«Nos corps s’épousent parfaitement, sans consigne, sans que mot ne se dise, sans convenir d’aucune chorégraphie. Naturellement. Spontanément. C’est fou!» 

Les Chaux-de-Fonniers Fanny et Steeve Lambrigger marient leurs pas de mambo, arriba et abajo instinctivement.

Intense complicité

Devant leur petit écran, samedi dès 20h40, en regardant «Alors on danse», les téléspectateurs remarqueront cette intense complicité.

Depuis le 2 septembre, l’émission met en scène des Romands passionnés de danse, toutes disciplines confondues. Après la chaîne italienne RAI 1 dont «Ballando con le stelle» (traduisez «En dansant avec les étoiles») cartonne ou encore TF1, avec «Danse avec les stars!», la RTS a désormais son programme du même style. Bien sûr adapté à son budget nettement plus modeste que les géants télévisuels d’en face.

Valse de performances

Mari et femme, entre salsas, merengues, batchatas, et autres spécialités des Caraïbes, Fanny et Steeve ont vécu une existence tourbillonnante. «Notre vie a été une mazurka de voyages et de croisières au long cours, durant lesquels nous nous sommes illustrés sur les scènes de navires ainsi que lors de compétitions internationales de danse remportées avec succès.»

Au vu de ce riche parcours, ils n’avaient pas besoin de se prouver quoi que ce soit, avant de se décider à s’inscrire au casting d’ «Alors on danse». 

Challenge et Come-Back

On s’est lancé davantage «pour le challenge», dit Fanny. «ça ressemble à une sorte de come-back!», commente de son côté Steeve. «Ma mère nous a donné l’impulsion. Du coup nous nous sommes remis en piste et redansons davantage qu’avant.»

Il parle de grand retour sur la scène chorégraphique, car depuis que son épouse et lui ont remporté la coupe du monde de salsa, merengue et latino show en mai 2008, à Moscou, les tours de piste étaient un peu sortis de leur agenda. «En effet neuf mois plus tard, est née notre petite Océane. Et nous nous sommes alors consacrés à nos enfants principalement, à notre vie de famille, importante, essentielle.»

Coup de foudre

L’amour les a mis face à face un soir de 2001. «J’étais allée prendre des cours de valse au Niki’s Danse, Ecole de danse à La Chaux-de-Fonds tenue par la maman de Steeve», raconte Fanny. «Et moi, peu intéressé par la valse, car je suis plutôt salsa...», se souvient Steeve, «à son arrivée, j’étais en train de quitter la leçon dispensée par ma mère que j’aidais de temps à autre.»

Au premier coup d’œil lancé sur la jeune femme, il décide au contraire de rester. Il lui montre les pas de valse, collé à elle, lui expliquant que la meilleure technique consiste en un corps à corps sans les mains. «Le courant a immédiatement passé.» Et pour une non initiée, Fanny s’est mise à la danse facilement, avec talent, rattrapant rapidement l’habileté de son partenaire.

Depuis sa participation à «Alors on danse», le duo a décidé de rester dans le rythme, et de renouer avec son hobby. «Par conséquent, nous allons nous entraîner pour la revue des 30 ans du Niki’s Dance, qui seront fêtés en décembre 2018.»

Pour le plaisir

Les amoureux, en spectacle aussi dans le cadre de mariages, de fêtes d’entreprise et d’anniversaires, se réjouissent de voir le résultat de leur prestation télévisuelle samedi. Ils seront eux aussi devant leur télé. «Nous n’avons aucune idée de comment le montage a été réalisé, de l’avis des jurés sur notre prestation. Ce sera une découverte pour nous aussi!» 

L’important à leurs yeux? «Avoir, nous l’espérons, comme à chacune de nos représentations, communiqué du plaisir à ceux qui nous auront suivis.» Iront-ils loin dans l’émission? «Motus et bouche cousue... Nous avons signé une clause de confidentialité...» 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top