23.08.2017, 00:01  

La cinéaste des héroïnes «inconscientes»

Abonnés
chargement
1/2  

 23.08.2017, 00:01   La cinéaste des héroïnes «inconscientes»

«LES PROIES» - Sofia Coppola filme un gynécée tourmenté par le désir charnel et reçoit le Prix de la mise en scène à Cannes.

Fille de l’auteur du «Parrain», Sofia Coppola s’est imposée comme la cinéaste des héroïnes «inconscientes», prisonnières du puritanisme et troublées par le désir, en passant derrière la caméra en 1999 avec «Virgin Suicides», où cinq sœurs «parfaites» se donnaient la mort. Après «Lost in Translation» avec une Scarlett Johansson, mélancolique, «Marie-Antoinette», adaptation pop de l’univers décadent de Versailles, «Somewhere»,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top